. .

 | 
 

 Pdagogie diffrencie A-Masmoudi, agrg dEPS

         


avatar

: 145
:
: (2)
:
: 16/07/2008

: Pdagogie diffrencie A-Masmoudi, agrg dEPS    10, 2008 4:55 am

Pdagogie diffrencie

La pratique de la diffrenciation pdagogique consiste organiser la classe de manire permettre chaque lve d'apprendre dans les conditions qui lui conviennent le mieux. Diffrencier la pdagogie, c'est donc mettre en place dans une classe ou dans une cole des dispositifs de traitement des difficults des lves pour faciliter l'atteinte des objectifs de l'enseignement.
Existe-t-il des dispositifs diffrents permettant d'atteindre un mme objectif pdagogique, ou peut-on dterminer des profils d'lves qui certaines mthodes conviennent mieux que d'autres?
Remarque importante : il ne s'agit donc pas de diffrencier les objectifs, mais de permettre tous les lves d'atteindre les mmes objectifs par des voies diffrentes.
Pourquoi parler de diffrenciation ?
Malgr les diffrents standards dvaluation instaurs et restaurs continuellement, lheterogeneit des groupes na jamais disparu compltement. La transformation du systme ducatif en deux cycles denseignement fondamental (primaire et collge) et un cycle secondaire (lyce) na pas non plus attnu les diffrences qui caractrisent les profils des lves qui frquentent un mme niveau. Ces diffrences se prsentent gnralement sous plusieurs formes : appartenance sociale, niveau socio-conomique et intellectuel des parents, niveau scolaire..
En France, des exprimentations tendant grer ces diffrences on t conduites dans les classes au cours des annes 70, impulses par l'Institut National de la Recherche Pdagogique et par des mouvements pdagogiques. En liaison avec ces innovations, une rflexion s'est dveloppe autour de l'ide de diffrenciation pdagogique chez des auteurs qui taient galement les animateurs de ces exprimentions, comme Louis Legrand, Andr de Peretti et Philippe Meirieu. Ce courant, reprsentatif des proccupations pdagogiques de l'poque, privilgiait l'acquisition de mthodes par les lves ; mais la prise en compte des difficults lies l'apprentissage de savoirs particuliers - le ple "savoir" du triangle didactique - s'est peu peu impose par la suite.

Alors que l'enseignement primaire marocain assume depuis longtemps la formation uniforme et rarement diffrencie, de l'ensemble de la population, une pdagogie capable de faire face aux difficults dheterogeneit produites par cette organisation sest impose. Des dispositifs de diffrenciation doivent permettre aux enseignants de grer des groupes classes dans lesquels certains lves n'ont pas atteint tous les objectifs du niveau considr. Cependant la rcupration des diffrences installes par le primaire est une besogne coteuse et dont lefficacit nest pas garantie. Lapproche diffrencie des enseignements dispenss doit donc tre gnralise tous les cycles de scolarit des lves.

Il convient de souligner que pour les auteurs de la pdagogie diffrencie, la classe homogne est un mythe - le mythe identitaire selon de Peretti -, puisque l'enseignant recre toujours de l'htrognit partir d'un groupe homogne.
Qu'est-ce qu'un dispositif de pdagogie diffrencie ?
L'enseignant, ou l'quipe d'enseignants :
repre un objectif atteindre pour l'ensemble du groupe d'lves,
choisit une grille d'analyse des difficults des lves,
labore des stratgies pdagogiques en fonction de ces difficults,
organise sur une ou plusieurs classes les activits en regroupant les lves par type de stratgies.
Qu'en est-il des diffrences attribues aux lves ?
La question des diffrences entre lves est diversement apprcie selon les auteurs et les acteurs :
bons/moyens/faibles en mathmatiques ou en franais par exemple dans le dispositif dit des groupes de niveau- matire,
auditifs/visuels pour A. de Lagaranderie,
inductif/dductif,
besoin de guidage ou d'indpendance,
rflexif/impulsif,
impliqu/dtach, etc.
Remarques :
D'un point de vue pratique, le choix de cette grille d'analyse est videmment le point crucial : elle doit tre la fois pertinente l'objectif et suffisamment simple pour tre grable.
D'un point de vue thorique, il est difficile d'y voir clair : au dbat scientifique s'ajoutent des considrations idologiques, certaines diffrences ne sont pas fondes scientifiquement, d'autres sont vivement discutes, d'autres encore relvent de critres pragmatiques.
Comment adapter les stratgies aux "profils" des lves ?

En faisant varier certaines caractristiques du dispositif pdagogique :
type de support (texte, image, schma,...),
de matriel,
nombre, nature et ordre des taches proposes,
travail individuel ou en groupe,
exprimentation libre ou guide, etc.
Aprs de Peretti, beaucoup d'auteurs ont soulign que la diffrenciation n'tait pas forcment simultane, mais qu'elle pouvait galement tre successive : deux stratgies sont proposes successivement la classe pour deux tches analogues.

Soulignons pour terminer que la stratgie choisie par l'enseignant peut tre conforme, ou contraire celle que l'lve privilgierait spontanment: cela dpend de l'objectif que l'enseignant se fixe un moment donn.
Peut-on connatre les caractristiques des lves ?
Les ouvrages sur la diffrenciation proposent des questionnaires ou des entretiens mener avec les lves sur leurs mthodes de travail. L'observation de leur comportement, l'analyse des questions qu'ils posent, de leurs erreurs, des demandes d'aides qu'ils formulent, constituent d'autres indices de leurs difficults. Les contraintes temporelles qui psent sur l'enseignement et ce que nous avons dit prcdemment des grilles d'analyse montrent les limites de ces investigations, mais l'instauration de ce questionnement entre le professeur et l'lve sur les modalits d'accs au savoir peut tre trs utile.
En conclusion
Les rflexions et les pratiques rapidement dcrites ici ont produit une grande varit de situations pdagogiques la disposition des enseignants, de la plus complexe (plusieurs groupes d'lves travaillant en mme temps dans des conditions diffrentes), la plus simple en apparence (recommencer l'explication d'une notion mal comprise en changeant de mthode).

La pdagogie diffrencie part de la ncessit d'une formation gnrale de base de mme niveau pour l'ensemble de la nation et pose le principe de l'ducabilit de tous les lves. Elle rpond ce dfi en termes de gestion des diffrences entre les lves. En consquence, elle soulve le problme de la nature des diffrences prendre en compte au sein de la population scolaire pour construire des situations d'apprentissage. La question est de savoir jusqu'o cette perspective peut-elle ngliger des variables d'ordre didactique, c'est--dire spcifiques des contenus enseigns et de leur transmission? Elle ne peut pas non plus s'envisager sans rfrence aux pratiques d'valuation.

Dans les trente dernires annes, on est pass du constat de l'galit d'accs de tous les lves l'enseignement la ncessit d'optimiser leurs chances de russite, d'o l'interrogation sur la nature des difficults rencontres et la recherche de solutions adaptes. C'est le sens du fameux passage de la loi d'orientation "l'lve est au centre du systme".
A-Masmoudi, agrg dEPS
[b][right][left]

_________________
"" ""
    
    http://eps-prof.7olm.org
 
Pdagogie diffrencie A-Masmoudi, agrg dEPS
          
1 1

:
 ::   ::  -