. .

 | 
 

 Les lsions musculaires

         


avatar

: 145
:
: (2)
:
: 16/07/2008

: Les lsions musculaires    10, 2008 5:02 am

Les lsions musculaires

--------------------------------------------------------------------------------


D'un point de vue clinique, nous pouvons classer les lsions musculaires en 7 catgories, de la plus bnigne la plus grave. Les trois premires catgories regroupent des problmes principalement fonctionnels (troubles de la contraction), la 4me a trait aux pathologies provoques par un choc direct alors que les 5me, 6me et 7me catgories rassemblent les dchirures de la structure musculaire.


1. Courbature
Dfinition et causes
Les courbatures se traduisent par une douleur musculaire qui apparat aprs l'exercice et peut durer de 24 48h. Elles sont principalement dues trois causes :
Des petits panchements de sang provoqus par rupture des capillaires sanguins
Une accumulation de dchets (acidit, ammoniac) dans le muscle
Un puisement des stocks de glycogne (pour un rappel sur le glycogne et les aliments vous pouvez vous rendre au secteur nergie ).
Soins
Un bon bain chaud, des massages, des tirements doux et une alimentation adapte (allez vous mettre en apptit au secteur dittique ) permettent d'acclrer la disparition des courbatures.


2 Crampe

Dfinition, mcanismes et causes
La crampe est une contraction involontaire et trs intense du muscle. Elle survient subitement et s'accompagne d'une douleur importante. Elle peut disparatre spontanment mais laisse nanmoins une contracture dans les jours suivants son apparition. La douleur associe la crampe n'est pas due la contraction involontaire mais l'incapacit du sang pntrer dans le muscle du fait de la pression interne trop importante.
La crampe apparat le plus souvent pendant l'effort mais peut aussi survenir au repos. Ainsi, les crampes nocturnes du mollet ne sont pas rares. Nous ne traiterons pas de ce deuxime type de crampes pour nous concentrer sur les pathologies d'effort.
La crampe d'effort n'est pas rserve aux amateurs mais peut toucher les sportifs trs entrans au sommet de leur forme.
Mcanismes
Nous avons vu dans le chapitre consacr au mouvement que la contraction musculaire ncessitait l'arrive d'un courant lectrique au niveau des fibres puis une libration de calcium. La contraction prend fin lorsque le calcium est rcupr de manire active par la membrane du muscle (rticulum).
Il est trs difficile de savoir quel mcanisme est prcisment l'origine d'une crampe, cependant, nous savons que sa persistance est lie la survenue d'un cercle vicieux au niveau de ces mcanismes de la contraction-relaxation musculaire :
les contractions rptes empchent l'entre des substrats et la sortie des dchets
l'accumulation acide qui en rsulte bloque la transformation d'nergie par le muscle
ne disposant pas de l'nergie ncessaire, les mcanismes actifs d'enlvement du calcium ne peuvent fonctionner
le calcium reste sur place favorisant la poursuite de la contraction musculaire.
Ce cercle vicieux pourrait tre prioritairement engag par trois mcanismes :
1un dficit de composs nergtiques (ATP ) utilisable par les enzymes responsables de la rcupration du calcium libr dans la fibre musculaire.
2un abaissement du seuil d'excitabilit des neurones moteurs suite, par exemple, une motivation extrme. Le muscle se trouve ainsi abreuv d'influx lectriques auxquels il ne peut faire face.
3des micros dchirures de la membrane musculaire qui laisserait pntrer une grosse quantit de calcium dans la fibre.
Les crampes d'effort sont favorises par des facteurs varis parmi lesquels les plus importants sont srement: une dshydratation avance associe un dsquilibre ionique (potassium, sodium, calcium, magnsium) et une acidit du muscle.
Soins
Le traitement d'urgence consiste tirer progressivement le muscle, ventuellement le masser et le maintenir la chaleur. La contraction du muscle antagoniste (oppos) produit une inhibition de la contraction du muscle douloureux.
L'absorption d'eau et de sel (chlorure de sodium) est souvent pratique sur les terrains de sport. Les spcialistes font galement parfois usage de garrots. Cette technique doit cependant tre rserve aux seuls personnels du corps mdical.
Dans les heures et les jours qui suivent une crampe, le sportif a intrt se reposer, se faire masser, s'tirer et s'hydrater.


3 Contracture
Dfinition et causes
Comme son nom l'indique, la contracture provient de la contraction exagre d'une partie du muscle. La douleur est d'abord ressentie l'issue de l'exercice, pendant les phases de repos. Si l'effort est poursuivi, le muscle "se raidit" de plus en plus ; la douleur devient sensible au cours de l'exercice puis trs incommodante la fin de celui-ci.
Le sportif peroit distinctement une zone gnante. Un point "dur" se rvle la palpation.
La contracture peut provenir d'une contraction rflexe visant protger le muscle et la ou les articulations en jeu suite un tirement important. L'origine peut tre galement une fatigue importante du muscle entranant des dsordres de certaines molcules au niveau cellulaire (calcium, potassium, magnsium). Cette pathologie peut enfin tre favorise par une lsion musculaire rcente (longation, dchirure, contusion) qui fait que la fibre musculaire n'est pas totalement fonctionnelle.
Soins
Chaleur et repos de quelques jours, massages (kinsithrapie), tirements quand la douleur a disparu, soins mdicaux (relaxant musculaire, msothrapie.) constituent le traitement de base des contractures.
Dans le cas de problmes de stature, le traitement passe par la prise en compte et la correction du dsquilibre.

4 Contusion
Dfinition et causes
Contrairement aux pathologies prcdentes, la contusion est une traumatologie due un choc direct sur le muscle. (chute sur une barrire.). Suite au traumatisme, le muscle peut tre plus ou moins ls, les fibres musculaires plus ou moins abmes (crasement, dchirure). Un lger saignement interne (hmatome intramusculaire) ou un gonflement sous cutan peuvent se produire.
Les consquences peuvent tre relativement minimes si le choc a t lger. Le plus souvent elles n'empchent pas la pratique physique. Par contre en cas de coup svre, les fibres musculaires peuvent avoir subit un dchirement important quivalent une dchirure (catgorie 6) voire une rupture musculaire. L'important est de traiter l'hmatome afin d'viter que celui-ci empche la cicatrisation du muscle et/ou se calcifie, ce qui dans les deux cas fragilise la fibre musculaire.
Soins
Il ne faut en aucun cas tirer le muscle, ni le masser, ni lui appliquer de la chaleur.
Pour les cas bnins, le traitement passe par l'application de glace et par le respect d'un repos relatif de deux ou trois jours. Pour les cas graves, il s'agit galement de glacer, de prendre du repos complet et d'aller consulter chez un mdecin.


5 Elongation
Dfinition et causes
L'longation consiste en de micro-dchirures musculaires dues un dpassement de l'lasticit des fibres sans grande atteinte des tissus. Elle provient d'un tirement inhabituel.
Elle est reprable par la sensation de piqre qui l'accompagne. A l'inverse de la courbature, cette douleur lie une longation intervient pendant l'exercice. Elle disparat gnralement pendant le repos pour rapparatre au cours des exercices suivants.
Soins
Un repos complet de plusieurs jours est impratif et doit tre accompagn de soins mdicaux.


6 Dchirure ou claquage

Dfinition et causes
La dchirure est une rupture d'un grand nombre de fibres musculaires. Souvent assimile un coup de poignard, la douleur soudaine et violente impose l'arrt immdiat de l'exercice. La rupture est accompagne d'une hmorragie locale. La palpation rvle une douleur trs vive et prcise.
Dans cette pathologie comme dans la prcdente, le muscle est all au-del de son lasticit normale.
Le "claquage" est, dans le milieu sportif, un accident frquent regroupant plus de 50% des accidents musculaires. Chez les coureurs, les dchirures ont souvent lieu au niveau des ischio jambiers (arrire de la cuisse) pendant les courses effectues vitesse maximale. Ces muscles manquent souvent de souplesse - notamment chez les coureurs de demi-fond et de fond - si bien que quand une force importante est applique sur le muscle (par exemple lors d'une traction de la jambe), au lieu de s'tirer puis de revenir en contraction, il lche.
Outre un manque de souplesse, une blessure mal soigne (longation, ancienne dchirure), une fatigue musculaire importante augmentent le risque de dchirure.
Soins
La rcupration d'une dchirure passe par un repos important - souvent suprieur 30 jours - et des soins mdicaux appropris.
Une dchirure mal soigne peut engendrer d'autres blessures plus marques comme une rupture du muscle. L'hmatome apparu lors de cette pathologie peut entraner une mauvaise cicatrisation et/ou une calcification rendant la fibre musculaire plus fragile.


7 Rupture

Dfinition et causes
C'est l'accident le plus grave. Il consiste en une dchirure transversale du muscle et provoque une impotence fonctionnelle immdiate et totale. Cliniquement on est proche de la dchirure avec en plus l'existence d'une tumfaction (gonflement) au niveau de la rupture, le muscle tant rtract. L'instauration d'un dme et d'un hmatome est rapide. Les causes sont multiples : un muscle dj bless, un mauvais chauffement, des gestes mal adapts..
Cette pathologie est extrmement rare chez le coureur de longue distance. Si une rupture musculaire intervient, il s'agit gnralement d'une dsinsertion le plus souvent localise dans la rgion interne et basse du mollet.
Soins
Le traitement passe par une application de froid sur la zone douloureuse, par un repos complet de un deux mois et par des soins mdicaux divers (antalgiques, anti-inflammatoires, kinsithrapie).

_________________
"" ""
    
    http://eps-prof.7olm.org
 
Les lsions musculaires
          
1 1

:
 ::   ::  -